Actualités 2016

Les pêcheurs renouvellent leur conseil d’administration

L’aappma Lure - les Aynans a renouvelé son conseil d’administration lors d’une assemblée générale extraordinaire, dimanche 29 novembre 2015. Les pêcheurs se sont exprimés en présence de Mme Demesy, représentant la ville de Lure, et M. Nourry président du Siahvo.
Le président actuel de l’association, Serge Jacquey, a fait un bilan détaillé des sept années pendant lesquelles l’aappma s’est très fortement investie au service des pêcheurs, avec l’extension du domaine de pêche, en particulier l’aménagement d’une superbe gravière de 10 ha mise à disposition par la commune, et la formation des jeunes de l’Ecole de Pêche. C’est aussi dans la reconquête des milieux aquatiques, que les progrès sont très importants, où, en collaboration avec le Siahvo, un diagnostique précis des altérations des rivières a été finalisé fin 2013, donnant lieu actuellement à plusieurs fiches actions du nouveau contrat de rivière Ognon et l’espoir certain de faire disparaître quelques points noirs préoccupants. M. Nourry n’a d’ailleurs pas manqué de souligner cette collaboration qui a permis des avancées très significatives sur l’ensemble de la Haute Vallée de l’Ognon.
Avec les dernières avancées dans l’assainissement, la résorption des pollutions historiques, les programmes d’actions sont tout tracés et vont principalement tourner autour de la restauration piscicole, comme par exemple les derniers travaux menés par la Fédération de pêche sur le ruisseau Notre-Dame.
L’équipe sortante, encore composée de huit membres en responsabilité, s’est proposée pour un nouveau mandat, renforcée par 7 nouveaux candidats. Messieurs S. Jacquey, M. Hantz, M. Decerle et G. Adreani ont été ainsi reconduits à l’unanimité respectivement président, vice-président, trésorier et secrétaire. M. Patrick Limoge a accepté de jouer le rôle de trésorier adjoint. Les autres membres du CA sont MM. C. André, F. Cayeux, L. Chene, D. Clement, J.P. Cossin, G. Gucciardi, R. Hirlemann, J.P. Hum, R. Klein et A. Nicod.

Les pêcheurs en assemblée Générale

L’ambiance était studieuse à l’assemblée générale de l’aappma Lure - Les Aynans, ce dimanche 7 février, en présence de Mme Demesy représentant la ville de Lure. Le président Serge Jacquey a dressé un bilan très positif de l’année précédente, et souligné particulièrement les avancées qui concernent la reconquête des milieux aquatiques.  Avec des effectifs qui ont maintenant trouvé leur rythme de croisière (1 105 cartes vendues en 2015), les objectifs de l’association sont nettement orientés vers la restauration des rivières et le développement du plan d’eau Mollet.
Plusieurs nouvelles ont particulièrement retenu l’attention des auditeurs, en premier lieu le fait que les conclusions de l’étude menée en collaboration avec le Siahvo soient maintenant traduites en fiches actions dans le nouveau contrat de rivière Ognon signé en septembre dernier. Citons les deux points essentiels pour le secteur : la recherche actuelle de solutions pour faire disparaître l’impact des anciennes exploitations minières sur le Rahin,  et pour la partie luronne les réflexions qui sont actuellement engagées sur la disparition définitive des conséquences de certains dysfonctionnements de l’assainissement. Et dans ce domaine, les annonces sur la construction de nouvelles Step ainsi que l’amélioration des anciennes sont particulièrement appréciées des défenseurs de l’environnement que sont les pêcheurs, même s’il reste encore quelques cas problématiques à régler.  C’est également dans les actions menées par la fédération de pêche de Haute-Saône, qui a su associer plusieurs partenaires aux différentes étapes de restauration complète du ruisseau Notre-Dame, qu’il faut s’attendre à des avancées prometteuses en termes de fonctionnalités piscicoles.
L’aappma va poursuivre le développement de la pêche dans l’étang Mollet, avec une étude plus complète sur l’état des peuplements piscicoles actuels et la recherche de solutions favorisant une meilleure reproduction naturelle dans ce magnifique plan d’eau. En attendant, c’est pour plus de 5 000 € que des empoissonnements en gardons,  sandres et brochets seront réalisés cette année, et rappelons-le, après déjà plus de 24 000 € investis sur fonds propres en 3 ans. Et comme l’an passé, les sociétaires ont décidé à l’unanimité de retarder  l’ouverture de la pêche au sandre, au samedi 28 mai, afin de favoriser le développement de ce carnassier.
Les rivières ne seront pas oubliées, avec le déversement de 550 kg de truites arc en ciel réalisés en 2 fois comme précédemment, sous réserve de conditions hydrologiques favorables. L’école de pêche débutera le mercredi 9 mars et se terminera par son traditionnel concours de pêche le samedi 11 juin.

Truites à la neige

Ambiance fraîche pour le premier déversement de 360 kg de truites arc en ciel sur le parcours de l’aappma Lure – Les Aynans. Une vingtaine de pêcheurs s’étaient donné rendez-vous à la pisciculture Faivre de Vy les Lure pour préparer la saison qui débutera samedi 12 mars à 6h 23. En raison des conditions hydrologiques actuelles difficiles, les déversements ont été ciblés sur l’Ognon, le Rahin sera concerné par l’étape suivante en mai (175 kg étant encore prévus lors d’un deuxième alevinage). 20 kg ont été réservés pour les secteurs de l’école de pêche qui commencera mercredi 9 mars, les jeunes qui souhaitent développer cet art-passion sont invités à nous rejoindre en appelant le 03 84 30 24 02.
Nous rappelons que cette gestion patrimoniale, préconisée par le Sdage de Franche-Comté, vise à préserver la truite fario de souche méditerranéenne, variété autochtone qui peuple nos cours d’eau depuis des millénaires en s’étant parfaitement adaptée à son environnement. L’aappma va donc poursuivre ses efforts de restauration des frayères et des habitats pour que ces superbes poissons puissent y retrouver les conditions les plus favorables à une reproduction naturelle, d’autant plus que beaucoup de rivières de notre zone sont classées Réservoirs Biologiques.
Et d’autres avancées actuelles sont particulièrement importantes sur ce secteur, comme celles qui concernent l’assainissement collectif, sans oublier les actions de reconquête des milieux aquatiques menées sous l’égide du Siahvo et celles que pilote la Fédération Départementale de Pêche, de quoi redonner beaucoup d’espoir aux pêcheurs de l’aappma.


Titre 1
Recherche